Historique

Voici la belle histoire de la petite maison située au 145, rue Murray à Ottawa … le Centre espoir Sophie (CeS) … le tout a commencé en 1994 avec Sophie, une jeune femme de 27 ans, enceinte de 7 mois, toxicomane et séropositive qui avait besoin de services, mais à cette époque, il n’y avait pas d’organismes qui pouvaient répondre aux besoins multiples de Sophie. Finalement une intervenante a rencontré Sophie et l’a accompagnée jusque dans les derniers mois de sa vie. Cependant l’intervenante ne pouvait la rencontrer que dans les parcs ou les restaurants.

Le souhait de Sophie et de femmes engagées de la communauté était de créer un centre qui accueillerait toutes les femmes qui ont des besoins multiples, dans un endroit sécuritaire et respectueux.

Après de nombreuses démarches, le CeS ouvre ses portes le 23 décembre 1997 pour accueillir les femmes itinérantes. En accord avec les Bergers de l’Espoir, une entente survient pour que la petite maison située sur le terrain rue King Edward soit mise à la disposition du Centre espoir Sophie. Cet arrangement aura une vie limitée puisque la Ville d’Ottawa songeait à démolir cette maison. De fait, en février 2000, la Ville donne avis que cette propriété sera démolie le 17 mars 2000. Les services ont donc cessé en mars 2000.

Suite à divers contacts et appels à l’aide auprès de certains organismes, la Société Saint-Vincent de Paul offre une planche de secours. Leur centre de distribution de vêtements, situé au 145 de la rue Murray est mis en disponibilité. Avec quelques modifications, l’endroit est idéal pour loger les services destinés à la clientèle concernée.

La Société Saint -Vincent de Paul s’engage à assumer les rénovations afin que le Centre soit fonctionnel et réponde aux normes exigées par la Ville d’Ottawa en ce qui concerne la sécurité et la salubrité. Il en coûtera environ 135 000 $ pour rénover le tout, qui sera assumé par la Société de Saint-Vincent de Paul.

C’est donc après toutes ces rénovations que le Centre ouvre à nouveau ses portes en 2002 en raison de trois jours par semaine, et que les femmes les plus vulnérables de notre communauté recommencent à le fréquenter. Depuis ce temps, les demandes de services ne cessent de s’accroître. Depuis 2007, le Centre espoir Sophie reçoit du financement de la Division du financement communautaire de la Ville d’Ottawa, ce qui contribue à assurer la pérennité des services offerts. Par le biais de ce financement récurrent, nous pouvons répondre à un plus grand nombre de besoins exprimés par les femmes.

Le Centre apprécie l’engagement et la générosité démontrés au fil des années de ses donateurs et donatrices; nous reconnaissons également le soutien financier de la Ville d’Ottawa, qui depuis 2007, constitue un appui important de notre travail.

En avril 2013, le Centre espoir Sophie a ouvert ses portes quatre jours par semaine.

Le Centre espoir Sophie est la seule halte accueil francophone à Ottawa à offrir une gamme de services et d’activités en français aux femmes marginalisées, du lundi au jeudi entre 15 h et 21 h. Voilà un atout pour la communauté.

Quelques services offerts

Accueil, écoute et soutien ;
Service d’accompagnement ;
Information sur les ressources externes ;
et plusieurs autres...

En savoir plus

Calendrier des activités

Demeurez au fait des activités et des événements à venir au Centre espoir Sophie au cours des prochaines semaines.

En savoir plus